Promets-moi
de Harlan Coben

critiqué par Ketchupy, le 19 mai 2007
(Bourges - 44 ans)


La note:  étoiles
Myron Bolitar reprend du service
En ce qui me concerne, c’est la première de ses enquêtes que je lis. Et je dois dire que le style de Harlan Coben m’a plu : il privilégie dialogues et action à la narration. L’écriture est fluide, le personnage principal sympathique et le scénario correct (sans être exceptionnel).
Suite à sa promesse faite à la fille d’une de ses amies, Myron se retrouve impliqué dans la disparition de l’adolescente. Fugue ? Enlèvement ? Myron est contraint de résoudre cette affaire qui semble liée à la disparition d’une autre adolescente.
Je n’irai pas jusqu’à dire que je suis devenu un fan de Harlan Coben : je classe ce roman dans les bons thrillers mais pas dans les meilleurs.
pas le meilleur thriller.. 5 étoiles

Cela se lit aisément, mais qu’est ce qu’il y a de personnages ! Tellement que l’on s’y perd, vu que l’auteur multiplie les fausses pistes. J’ai été obligée d’en dresser la liste pour ne pas me mélanger les pinceaux.

Cela dit, je trouve qu’il en fait trop. On sent que l’auteur a envie que son bouquin soit porté à l’écran. Pas mal de scènes de violences, un rythme effréné..
Pensez donc, le héros est complètement beurré mais il trouve encore l’énergie d’aller chercher en voiture une jeune fille qui l’appelle au secours en pleine nuit, il la balade pendant 2 heures en bagnole.. Puis non content de cette escapade nocturne, toujours beurré et sans avoir fermé l’œil, il va tranquillement jouer sa partie de basket ball, puis s’envole encore pour Miami pour rencontrer un client.. Il en a de l’énergie ce héros de 40 ans.. !!!

Ce qui m’a aussi dérangé c’est toutes ces allusions liées au sexe, toutes les conversations ne roulent que sur ce sujet, entre collègues, entre amis, entre femmes et entre hommes.. bref, c’est le moteur de toutes leurs pensées.. On aurait pu s’en passer, mais bon, je suppose que l’auteur attend le film et il est toujours de bon ton d’ajouter les notes sexuelles, ça fait vendre..

Ce qui est intéressant, c’est cette démonstration qui explique que les places d’entrées dans les grandes universités américaines sont trafiquées. Certains parents soudoient la direction, d’autres font du chantage pour modifier les notes des candidats, d’autres encore se font rédiger des lettres de recommandation sur base de faux résultats..On s’en doutait déjà que ce n’était pas le meilleur qui y entrait... Pour ce que j’en sais, les universités anglaises sont en train de suivre le même scénario…

Darius - Bruxelles - - ans - 18 mars 2019


Une promesse à tenir 8 étoiles

Myron enquête sur la disparition d'une adolescente, Aimee, disparition qui a des points similaires avec la disparition d'une autre adolescente. Est-ce une fugue ou un enlèvement? Myron est le dernier à avoir vu Aimee, et est donc suspect. Après bien des méandres, la vérité est enfin révélée, mais l'explication est assez rapide.

Habituée des thrillers de Coben, celui-ci m'a paru moins 'énergique' que d'habitude. Certains personnages habituels ne sont pas présents, comme Espéranza et Big Cindy, on n'évolue pas dans le monde sportif pour une fois, Win est assez effacé lui aussi alors qu'il participe souvent très activement.

Peut-être pas le meilleur thriller de Coben mais très bon quand même!

Chris - Bruxelles - 50 ans - 15 août 2013


Bonne surprise 8 étoiles

Bonne surprise que ce Myron Bolitar, humour (beaucoup), tendresse (un peu) et baston (pas mal).
Me fait penser un peu à du San Antonio de Frédéric Dard, avec ses personnages hors-norme.

Free_s4 - Dans le Sud-Ouest - 50 ans - 18 septembre 2012


Dans les bois... c'est encore mieux ! 8 étoiles

il est vrai que "Promets-moi" a été pour moi un thriller de bonne facture, mais je vous avoue que Harlan Coben vient de faire bien mieux en écrivant son livre "DANS LES BOIS", où, dans l'histoire, quatre adolescents ont disparu d'un camp de vacances alors que le frère de l'un d'entre eux avait en charge la surveillance du groupe. Deux corps sont retrouvés et étrangement les parents d'une victime s'obstinent à nier l'identité de leur enfant.
On est encore là dans une intrigue assez diabolique de Cohen !

Azilha - - 44 ans - 27 juin 2009


aimée t'es où?? 6 étoiles

Aimée Biel, une lycéenne de 19 ans, a disparu. Myron Bolitar, l'ami de la famille (sic), enquête hors des sentiers battus et de l'enquête officielle. Un parcours chaotique qui va amener notre héros à rencontrer des gens peu fréquentables. La fin est assez banale et l'histoire aurait pu être l'occasion d'une analyse intéressante du comportement des adolescents (hélas, Harlan Coben n'est pas Arnaldur Indridason) mais ce polar se laisse tout de même lire agréablement...

Jfp - La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans - 21 juin 2009


Un bon roman 8 étoiles

C'est le premier livre que j'ai lu de Harlan Coben, et pour une une première, je n'ai pas été déçu. Ces un livre qui est facile a lire, un suspence intense, et une fin surprenante. Ce roman ma donné envie de lire les autres oeuvres d'Harlan Coben.

Pierro13 - - 36 ans - 23 février 2009


Ce n'est pas le meilleur mais pas le moins bon non plus ! 7 étoiles

Myron Bolitar a promis à Aimee, la fille de son amie d'enfance, qu'il serait toujours présent pour elle, même en plein milieu de la nuit, si elle devait rentrer chez elle, ayant un peu bu !

Il ne pensait pas qu'elle l'appellerait aussi vite et qu'à peine après l'avoir déposée, elle disparaîtrait, tout comme une autre adolescente du même lycée... Quel rapport existe-t-il entre elles deux ? Dans quel merdier Myron s'est-il encore fourré ? C'est lui qui aura vu Aimee pour la dernière fois ?

Le doute s'installe au fil des pages, même sa meilleure amie, la mère d'Aimee doute de Myron en qui elle avait mis toute sa confiance. Est-il aussi innocent qu'il le laisse paraître ?

Mais Bolitar, avec l'aide de son plus grand ami Win, a promis ! Et une promesse est une promesse !

Un petit coup de blues concernant Jessica, son grand amour mais un bon suspense, comme d'habitude qui vous tiendra en haleine jusqu'aux dernières lignes.

Ah ! Une précision, je pense que l'auteur de la critique s'est un peu trompé. Il ne s'agit pas d'horreur ni de SF mais de thriller, tout simplement.

Critique - Trets - 63 ans - 3 novembre 2008


un bon Coben 8 étoiles

personnage attachant, suspens incontesté..Harlan Coben, maître du thriller

Eucalyptus - - 34 ans - 6 novembre 2007