Le pic des ténèbres
de Roger Leloup

critiqué par Catinus, le 10 juin 2006
(Liège - 71 ans)


La note:  étoiles
Tyo, ou le clone de Yoko Tsuno
Nous sommes en 1313. Tyo, une androïde, est en visite sur notre terre, envoyée par ses supérieurs dans le but de retrouver la trace d'un premier androïde qui ne donne plus signe de vie. Je vous laisse le soin d'en découvrir les raisons profondes...
Afin de se mêler à cette époque moyenâgeuse où sévissent l'obscurantisme, la religion, le diable et le bon dieu,..., elle se copie à une jeune fille, une humaine donc et devient son double, sa soeur. S'ensuit toute une série d'aventures qui amènera notre héroïne à se poser bien des questions ...

Il en va de même dans les aventures BD de Roger Leloup. 24 chefs d'oeuvres de Yoko Tsuno. Dans le second roman de Monsieur Leloup, tout se passe comme si vous lisiez une de ses BD, mais cette fois de façon littéraire.
On ne s'y ennuie pas une seule seconde car chaque évènement en produit un ou plusieurs autres. Tout semble s’emmêler - pour nous tenir en haleine - mais la construction de ce livre est bien étudiée et tient parfaitement la route. Je n'ai pas bien tout compris mais une seconde lecture m'y aiderait sans doute, tout comme dans les BD de Yoko Tsuno d'ailleurs .

Juste une petite remarque avant d'attribuer 4 étoiles : les références aux sacro-saintes " Suprême Lumières ", soit les supérieurs de Tyo, sont un peu trop nombreuses à mon goût ( étant devenu complètement allergique à toutes religions et tous pouvoirs ).

A part cela, bravo !