Les prédateurs
de Whitley Strieber

critiqué par Joram, le 22 février 2006
( - 48 ans)


La note:  étoiles
L'amour à mort
Miriam écume les rues de New York en compagnie de son compagnon John. Ensemble, ils sont à la recherche de nourriture, de sang frais. Mais Miriam s'inquiète pour John, qui commence à manifester des signes du temps qui le rattrappe. Va-t-il, lui aussi, devoir être remplacé dans le coeur de Miriam ? Celle-ci va alors consulter le Dr Sarah Roberts, spécialiste du vieillissement : peut-être pourra-t-elle l'aider à sauver John de son vieillissement accéléré, quitte à ce qu'elle découvre l'effroyable nature de Miriam...

Ce roman, qui a connu une jolie adaptation au cinéma en 1983 par Tony Scott avec Catherine Deneuve, est un renouvellement du mythe du vampire passionnant. On y découvre le personnage fascinant de Miriam, être solitaire mais assoiffé d'amour qui traverse les siècles et lutte pour conserver éternellement auprès d'elle ses compagnons. La rencontre entre le mythe et la science ne sera pas sans conséquences pour les différents protagonistes... Un livre novateur et excellent de bout en bout.
la trilogie des vampires ! 9 étoiles

de très bons livres de strieber qui vous plonge dans un univers sombre, egocentrique, sadique.
J'ai beaucoup aimé la lecture de ces livres... mais malheureusement la trilogie s'essoufle au fil des livres.
Très bon Les prédateurs ; TRès bien le dernier prédateur ; très moyen le rêve de l'élite

Queenie - - 43 ans - 15 mars 2006