Complainte des landes perdues (La), tome 1 : Sioban
de Jean Dufaux (Scénario), Rosinski (Dessin)

critiqué par Nothingman, le 27 janvier 2006
(Marche-en- Famenne - 42 ans)


La note:  étoiles
La princesse sans royaume
Nous sommes en Eruin Dulea, une terre de landes brumeuses et de forteresses solides. Sioban est une jeune fille, un peu garçonne, éprise de l'apprentissage des différentes techniques de combat. Car Sioban est la descendante du célèbre "Loup Blanc", le chevalier qui fut terrassé par le mage Bedlam à la bataille de Nyr Lynch. Une bataille mythique qui assura le pouvoir au petit mage démoniaque. Sioban est donc bien décidée à reconquérir ses terres pourra ainsi venger la mémoire de son père. Il faudra d'abord e débarrasser de l'emprise de son oncle, le sombre Lord Blackmore, qui assure sa protection à elle et à sa mère et contre lequel elle ressent une haine farouche.

Une très bonne bande dessinée à conseiller à tous les amateurs de Thorgal. Toujours ces paysages, mélange d'onirisme et de noirceur, des méchants aux pouvoirs maléfiques, ambiance moyen-âgeuse… On retrouve en effet avec plaisir le crayon de Rosinski, plus affiné encore que dans Thorgal. Le scénario de Dufaux est très solide également : cette vieille légende qui renaît soudain de ses cendres et qui commence à embraser les cœurs.
Chapeau ! 9 étoiles

Effectivement, un très beau travail , une belle bande dessinée à découvrir et faire découvrir.
Le scénariste Dufaux, très expérimenté, trouve en Rosinski un dessinateur s'adaptant parfaitement à son histoire, son ambiance, le pays, les landes... Quatre tomes vont ainsi nous ravir... Mais le cinquième, celui qui vient de sortir il y a à peu près un an et demi, dessiné, cette fois, par Delaby, que pourtant j'aime bien, n'est pas à la même hauteur ni de la même veine... L'histoire change trop...
Mais il n'en demeure pas moins important de lire les quatre premiers volumes, ceux dessinés par Rosinski : Sioban, Blackmore, Dame Gerfaut et Kyle of Klanack... Pour Moriganes, je vous laisserais prendre position vous-mêmes...
Mais bravo aux auteurs car c'est un bon moment de lecture assurée...

Shelton - Chalon-sur-Saône - 66 ans - 30 janvier 2006