La Saga des émigrants, tome 2 : La traversée
de Vilhelm Moberg

critiqué par Cuné, le 12 janvier 2006
( - 55 ans)


La note:  étoiles
Sur les flots
Dix semaines de traversée, voilà ce que raconte ce deuxième tome.
Dix semaines éreintantes, remplies d'embûches, où la foi vacille pour tout le monde. D'interrogations pratiques en constatations effarées, le scorbut et le mal de mer sévissent et l'espoir se ternit. L'Amérique sera-t-elle à l'Eldorado attendu ? L'atteindre est pourtant une grande joie pour nous lecteurs, surtout après la frayeur des dernières pages.

Vilhelm Moberg fait parler les voix intérieures de chaque personnage tour à tour, et elles sont toutes pleines de bon sens. On partage leurs questionnements, on se sent vraiment partie prenante de l'histoire. De jolis moments de rigolade aussi, avec par exemple la découverte de l'écriture phonétique pour Robert Déjà cependant, certains rappels font un trop répétition et c'est là le seul point un peu embêtant !

Adieu Charlotta, A nous l'Amérique !