Un retour
de Alberto Manguel

critiqué par THYSBE, le 28 novembre 2005
( - 65 ans)


La note:  étoiles
Un aller pour un retour
Nestor Fabris retourne à Buenos Aires à l’occasion de l’invitation au mariage de son filleul, qu’il ne connaît même pas. Ville quittée il y a longtemps maintenant, quand il n’était encore qu’un étudiant, et dont il a du partir précipitamment pour Rome à la demande exprès de ses parents.
L’arrivée ne se fera pas comme prévue, dès sa prise en charge par ce chauffeur de taxi pas très aimable, il sera entraîné dans des situations insensées et irréelles où le passé rejoindra le présent. Tout un scénario ou les personnages de cette dernière journée de sa jeunesse, referont surface avec leur propre interprétation du souvenir. Ses rencontres singulières interpellent sa mémoire, bouscule sa raison.
C’est dans le fantastique que nous promène Alberto Manguel. Courte nouvelle bien construite qui ressuscite les démons du passé, politique, personnel. C’est l’heure des explications.
Comme à son accoutumé, A. M. réussi à nous captiver. Une écriture sans prétention mais très agréable.