Le décalogue, tome 4 : Le serment
de Frank Giroud (Scénario), Tomaž Lavrič (Dessin)

critiqué par Leura, le 25 mai 2001
(-- - 70 ans)


La note:  étoiles
Toujours Nahik...
Nahik, le livre inestimable convoité par tant de gens, dans lequel se trouve une reproduction de l'omoplate de chameau sur laquelle selon la légende le prophète Mahomet grava les tables de la loi, marque une fois de plus le destin des hommes.
Ici, c'est en 1946 qu'un jeune prêtre sera amené par les circonstances à faire un faux serment, et que Nahik sera l'instrument de son destin.
Comme le dit à la fin un des personnages, c'est une histoire qui "ressemble au destin du monde: absurde, douloureuse et sanglante". C'est aussi une histoire d'amour qui se termine dans la haine et la violence la plus absurde qui soit.
Giroud s'affirme une fois de plus comme un des tout grands scénaristes de BD du moment, et c'est l'occasion pour nous de découvrir TBC, un jeune dessinateur bosniaque de grand talent.
Bref, la qualité de la série reste constante, pour notre plus grand plaisir.
Une tragédie remarquablement écrite. 9 étoiles

C'est en 1946 que se déroule ce quatrième tome du "Décalogue". Le destin de quatre amis bosniaques va se retrouver bouleversé par la guerre et ses horreurs, dans une intrigue remarquablement écrite. Il y a du suspense, des rebondissements et un final aussi réussi qu'implacable. Et le livre "Nahik" qui survole tous ces évènements de sa présence maudite... Tout est vraiment remarquable, et seul un dessin pas toujours maîtrisé empêche ce tome d'être parfait. Le meilleur tome jusqu'à présent.

Sotelo - Sèvres - 38 ans - 12 octobre 2021


A Nahik... 8 étoiles

A Nahik, je dis histoire, je dis vérité.
A Nahik, je dis beauté sombre et je dis sacrifice.
A Nahik, je dis désespoir, je dis égarement.

Un Serment d'amour, un Serment de haine. Cet épisode est terriblement dur dans les relations entre ses protagonistes, il déchire les coeurs et brise les corps. Mais encore avec grand talent...

Bluewitch - Charleroi - 42 ans - 12 décembre 2004


Encore un tome super de la série Décalogue 10 étoiles

Cette bande dessinée nous permet de découvrir la Seconde Guerre Mondiale sous un autre angle, celui de la Bosnie. Cela change de la vision franco-française de cette période. Ce tome ressemble à une tragédie grecque avec l'amour contrarié, la violence et la mort. Il rend bien compte du commandement "Tu ne porteras pas de faux témoignages". A faire lire au plus grand nombre!!

Scarlett - - 35 ans - 12 mars 2004